Nouvelle vidéo en ligne  “Nos vallées”

Stephane a écrit, composé (avec Philippe Hattemberg), arrangé et réalisé pour le Conseil départemental du 06,

une chanson pour les sinistrés de la tempête Alex qui a ravagé l’arrière pays niçois le 2 octobre 2020.

Tous les revenus iront aux aides pour les sinistrés.

Écoutez le podcast du concert virtuel de Stephane est son groupe enregistré pour le festival numérique créé par Département

“Sur les Ondes 06”

C’est l’histoire d’un gamin de 5ème à qui on file une copie de cassette de Queen et AC/DC à la récré et qui ne s’en remet pas. S’en suivent Bowie, les Beatles, Bashung, Telephone, les floyd… boulimique. Quelques groupes, des tonnes de chansons et quelques vies plus tard, c’est album en poche que Stéphane Brunello nous revient, avec une pop française élégante qui caresse le rock dans le sens du poil ! Après avoir œuvré pour les autres dans le cadre de ses collaborations avec EMI, la Warner… le chemin ramène ce «songwriter» niçois pur jus à ses premières aspirations : produire et interpréter ses propres chansons, mélange de musiques aux accents anglo-saxons folk-rock et de textes en français sur la société, l’individualisme, la rupture, l’absence, l’amitié, l’amour, les racines…et la musique.   À voir, à s’émouvoir, à écouter, à partager, à chanter, à s’amuser, à transpirer… on ressort d’un concert ou d’un album de Stéphane et les siens avec l’envie furieuse d’y retourner, tout simplement.

5 days ago

Stephane Brunello

Live confiné N°10
Cette semaine « La balade de Jim » d’Alain Souchon et Laurent Voulzy.
Sur les 10 « lives confinés » publiés, 6 ont été des chansons françaises.
Je ne m’en étais même pas aperçu.
Cela ne fait que prouver mon amour pour ce fantastique répertoire, sous toutes ses formes… Rock, pop, variété, grands « classiques ».

Le fait de raconter et de chanter en français change la donne.
Comme le disait Francis Cabrel « Je fais de la musique américaine chantée en français » sauf que ça donne quelque chose d’inédit : du « Cabrel ». Ça ne ressemble plus trop à la source d’inspiration.

On ne chante pas de la même manière en français, ça ne sonne pas pareil, les accents toniques ne sont pas aux mêmes endroits. Le sens devient primordial. On raconte quelque chose, on parle à l’auditeur. On a une tradition à perpétuer, une exigence, on se doit d’éviter les facilités, les rimes pauvres, les rimes en « é » que Gainsbourg s’interdisait.

Un texte faible tue une chanson.
Ça demande du travail, un savoir-faire, du panache… voire du talent.

On compare souvent le répertoire anglais avec ses textes « faibles » au nôtre. C’est un sujet de discussion intéressant. Je pense qu’une bonne chanson se doit d’avoir un bon texte et ce, dans n’importe quelle langue. Donc même en anglais, si une chanson fait le tour du monde, parle aux gens malgré une langue inconnue, c’est que d’une certaine manière le texte est bon.

Minot, lorsque j’écoutais « Bohemian Rhapsody » je ne comprenais rien, mais je ressentais ce que ça voulait dire. Bon ok, Mercury raconte un peu n’importe quoi, mais le mélange musique mots est tellement réussi que tout le monde comprend le fond. Et ça marche pour toutes les bonnes chansons : « Come together » « Highway to hell » « Baby love » « Blue suede shoes » « Ti amo »… etc.

En résumé une bonne chanson se doit d’avoir un bon équilibre entre paroles et musique. Chez les rosbifs on est dans un ratio 60 musique – 40 texte, chez nous on inverse. L’idéal restant le 50-50 et là on touche au nirvana.

Cela fait 35 ans que je travaille à ça, des tonnes de chansons, beaucoup d’albums, un spectacle qui arrive, qui rend hommage à cette chanson française et à ces artistes que j’aime tant.

Petit à petit j’arrive à convertir mes camarades de jeu au répertoire français et lorsque j’ai proposé aux SpOOn « La balade de Jim », tous ( enfin presque ) étaient ravis et adorent le titre.

Cette chanson est un véritable petit bijou. Le texte, comme d’habitude avec Souchon, est merveilleux, drôle, tendre, intelligent, petite histoire parfaite à l’instar du clip ( à l’époque la souche était acteur « L’été meurtrier – Tout feu tout flamme » ) Et la musique de Voulzy parfaite comme d’hab aussi, fine, élégante, simple… Voulzy est notre Paul McCartney, un mélodiste hors pair, excellent guitariste, arrangeur, rat de studio. Je suis un grand fan des deux ensembles et séparés.
Le nombre de chansons géniales qu’ils nous ont pondu est impressionnant. Une vraie inspiration.

Alors voilà, notre version de « La ballade de Jim » que l’on a enregistré au tout début du confinement en même temps que « Les Mots bleus ». Les cheveux ont poussé depuis ; les salles de concerts ne sont toujours pas ouvertes, le boulevard de la mer est toujours con.

Et pour Jimmy les filles pour le cœur
Comme l'alcool et les revolvers
C'est toujours sauter en l'air
Tomber par terre : SPOON.

Avec : Aurelien - Manu - Jean Luc - Frédéric - Cherifa
...

View on Facebook

5 days ago

Stephane Brunello

Alors cela fait des années que je néglige totalement ma chaine You tube.
On a si peu d’abonnés et si peu de vues qu’on en est au stade de la pitié.
On a décidé de changer les choses. On va y poster du contenu original et différent de Facebook.
On y trouve déjà des supers palylists, des concerts entiers, une bannière canon avec deux Brunelles qui sourient… et ça.
Alors les amis :
Cliquez y d’ssus !
Abonnez-vous !
Commentez !
R’gardez c’te playlist compo qui tue :
youtube.com/playlist?list=PLwOyGSxiTdMt35cnBBw5hv_XBkCBx78Ao

Merci par avance.
...

View on Facebook

2 weeks ago

Stephane Brunello

Merci à Ludovic Mercier pour ce super article du Nice-Matin du jour 👏🏻👏🏻👏🏻[ LA PRESSE PARLE DE NOUS 📰 ]

Un grand merci à Ludovic Mercier et à Nice-Matin pour ce super article paru aujourd'hui 👏🏻👏🏻

#cyranodebergerac #spectaclevivant06 #roxanelespectacle #directoprod
...

View on Facebook

2 weeks ago

Stephane Brunello

Aujourd’hui, j’ai le grand plaisir d’accueillir le premier invité des « Lives Confinés » :
Seb Machado avec « Down in the bottom » extrait de son excellent deuxième album « Kick back ».

Il n’est pas venu seul, il s’est pointé avec l’équipe avec laquelle nous avons fait tous les concerts de l’été dernier :
Olivier Boutry et Manu Carré à la plomberie, Tony Sgro et Christophe Gallizio aux fondations.
On est dans du sérieux là… Musicalement surtout, parce que sinon le groupe ne verse pas trop dans la morosité, comme vous pouvez le constater.

La musique de Seb c’est un mélange de Soul, de Gospel, de blues et de funk. Il a ça dans son ADN. Formidable chanteur et pianiste. Il est allé voir au pays de l’oncle Donald voir comment ça marche, avec les vrais, dans les églises. Il nous a même ramené un batteur de Chicago surnommé « Turbo » ça ne s’invente pas.
Il y a quelques années, il a rencontré Vaughn Duck, un américain vivant par chez nous, avec qui il a entamé une très fructueuse collaboration au niveau des textes. Le résultat a donné « Kick Back » fabuleux deuxième album, que vous pouvez écouter ici :
www.deezer.com/fr/album/87213912?autoplay=true

J’ai le bonheur de jouer sur ses chansons depuis son premier album « Ready » Exceptionnellement, pour la « Brunello’s TV », comme l’appelle Seb, et surtout pour aller à fond dans le partage, sur cette version je chante la chanson avec lui… pour le fun.

Pour moi, ce projet c’est une bouffée d’air frais. Déjà retrouver ma casquette de guitariste à temps plein, laisser de côté toutes les responsabilités de leader, juste me préoccuper de jouer fort quoi… c’est top. Et surtout de jouer une musique différente de la mienne, mais que j’ai beaucoup écoutée et que j’adore.

Les projets ? On attaque le troisième album qui sera l’axe majeur de 2021 pour le groupe.

Le groupe justement…

Il y l’incontournable Manu au ténor qu’on ne présente plus.

Olivier notre « Bout'-Bout' » à L’alto aussi gentil que talentueux.

Le fabuleux Tony à la basse, dont on se demande toujours qu’est-ce qu’il fout encore dans notre région, vu le niveau intersidéral qu’il a… Mis à part les pasta de la Mama, on a pas de réponse.
Allez jeter un œil sur sa chaine youtube :
www.youtube.com/channel/UCHkl2JmaBO4a5TCp0kDThUw

Et mon « Jack Nite » à la batterie. Christophe je l’ai connu à ses 16 ans, il était encore au lycée, on l’auditionne, il joue fabuleusement, mais je ne voulais pas le prendre. « Fait chier, il n’a pas de voiture, va falloir aller le chercher et le ramener dans son camp de gitan à chaque concert… ça va être la galère »
La semaine d’après… j’allais le chercher.
Il joue sur la moitié de mon premier album « Encore 1 jour » On a fait des tonnes de plans ensemble, il a fait le tour du monde notamment avec Sergent Garcia. Un frère de musique.

Voilà j’espère vous avoir donné envie d’écouter la musique de Seb Machado, surtout de venir nous voir en concert dès qu’on pourra en donner… cet été certainement.

Pour conclure, si sur le riff de cuivre final, au minimum, vous ne secouez pas la tête avec un rictus en mode « Yes » , c’est qu’il n’y a plus rien à faire.
Vous voyez le cercueil, juste à côté de vous ?
Allongez-vous dedans, le personnel prendra soin de clouer le couvercle en rythme, il a été formé pour… Merci et bon voyage.
...

View on Facebook

2 weeks ago

Stephane Brunello

Le Mag 06 du Département des Alpes-Maritimes revient sur le single "Nos vallées".
Bientôt sur scène !!!
#nosvallées
...

View on Facebook